Diététique chinoise

DIETETIQUE CHINOISE

 

 

La diététique chinoise est d'abord conçue pour entretenir la santé, à partir des principes de base de la Médecine traditionnelle chinoise (MTC). « La médecine et les aliments proviennent de la même source », dit un proverbe chinois.

Elle sert donc de prévention, bien que d'une façon moins puissante que la pharmacopée ou l'acupuncture, par exemple.
Selon les théories de la diététique chinoise, tous les aliments possèdent des propriétés entraînant une action sur le corps et susceptibles d'agir sur la maladie. Ces théories reposent d'abord sur les grands principes de la Médecine traditionnelle chinoise, comme le Qi, le Yin et le Yang, etc.

La diététique chinoise considère que chaque personne représente un « terrain » distinctif et qu’elle ne sera pas sensible aux mêmes aliments. De plus, les aliments sont surtout classifiés en fonction de critères qualitatifs plutôt que chimiques ou biologiques :

- La vitalité de l’aliment.

- La nature de l’aliment.

- La saveur de l’aliment.

- La « forme » de l’aliment.

 

D’autres facteurs influencent l'effet d'un aliment ou d'un repas :

- La provenance de l'aliment

- Le mode de préparation

- Le contexte

- Le cadre 

 

En résumé, la diététique chinoise comprend un ensemble de règles d'hygiène alimentaire dont la théorie et la pratique sont basées sur des observations établies au cours des millénaires. Son objectif est très pratique. Il consiste à contribuer à la santé en fonction de la constitution de chacun à l'aide des produits de la nature.

 

 

Physiologie chinoise, principes de la diététique chinoise, les aliments et l'équilibre alimentaire.

 

 

                                                                                                                  Image

     

 

En regardant le schéma du dessus, on se rend mieux compte pourquoi la diététique chinoise préconise qu’il y est les 5 saveurs dans un repas. C’est à dire de manger des aliments suffisamment différents pour qu’il y est chacune des 5 saveurs dans un même repas et ainsi nourrir les organes correspondant.

 

 

 

 

            


 

                                                                          

 

                                                             

                                                                                           Image