Différence Taichi/Qigong

Quelle est la différence entre le Tai Ji Quan et le Qi Gong ?


Pour le néophyte, il n’est pas toujours aisé de différencier des pratiques qui présentent des similitudes, mais qui se distinguent tant sur le fond que sur la forme.

QI GONG : mot générique regroupant de très nombreuses méthodes travaillant le corps, l’énergie et la conscience. L’origine de ces méthodes est très ancienne, plusieurs milliers d’années. Chaque méthode se différencie selon le travail spécifique sur certains systèmes ou certaines parties du corps, ou se différencie selon ses objectifs : pour la vitalité, la santé, la spiritualité, l’entretien du corps, l’équilibre des émotions, le fonctionnement des organes…

TAI JI QUAN : il s’agit d’un art martial interne, né au XIIIème siècle et développé au XVIIIème siècle, utilisant des formes d’enchaînements d’arts martiaux tout en travaillant l’énergie à l’intérieur. L’enchaînement, plus ou moins long selon les formes, demande une certaine assiduité pour mémoriser l’ensemble des mouvements. Le travail de l’énergie n’est pas spécifique comme dans le Qi Gong, mais agit globalement pour renforcer la vitalité. Les 4 formes principales du Tai Ji Quan, portent le nom des familles qui les ont créées au XVIIIème et au XIXème siècle,  ce sont les styles CHEN, YANG, SUN et WU.

- Qu’est-ce que le Qi Gong thérapeutique ?
Beaucoup de méthodes de Qi Gong peuvent avoir un effet thérapeutique. De nombreux pratiquants ont pu
témoigner de l’amélioration de certains maux, du fonctionnement d’organes, du sommeil…avec la pratique du Qi Gong. Les effets thérapeutiques du Qi Gong ont été démontrés dans de nombreux pays, dont l’Allemagne, les Etats-Unis et le Japon.

- Qu’est-ce que le Qi Gong médical ?
Il s’agit de l’utilisation médicale du Qi Gong. Peu développé en France, le Qi Gong médical suppose un diagnostic puis un traitement individualisé que le patient prolongera seul par des exercices spécifiques.
Le Qi Gong médical demande une formation approfondie tant dans le domaine de la médecine traditionnelle
chinoise qu’en Qi Gong et n’est pratiqué que par des professionnels en médecine chinoise étant à même
d’administrer un traitement par le Qi Gong, donner des conseils, juger de l’évolution des symptômes et de guider le patient, souvent en combinaison avec d’autres traitements occidentaux ou de médecine chinoise, comme l’acupuncture ou la phytothérapie.