Méthode technique et pédagogique

Moyens et méthodes techniques

 

 

Moyens techniques 

 

Des tables de massage, futons, chaises, tabourets, paperboard, vidéoprojecteur, tatamis, différentes

huiles sont mises à disposition (pour le visage).

La lecture d’ouvrages divers est conseillée également.

 

Méthodes techniques

La méthode technique repose sur l'utilisation conjointe des deux mains à des fins de tonification et de dispersion.
En effet, si un déséquilibre existe dans la circulation de l'énergie, il apparaîtra une zone « jitsu », c'est-à-dire une zone d'excès d'énergie, de plénitude ou encore une zone trop yang. A cette zone jitsu, correspond forcément une zone « kyo », une zone de vide, une zone trop Yin. Trop souvent, la médecine ne traite que cette zone jitsu, cette zone congestionnée. Votre formatrice vous proposera de remédier à l'excès d'énergie en stimulant la zone voisine qui est en état de kyo.
Il faut tout d'abord déterminer sur le corps de la personne massée les zones jitsu. Celles-ci se remarquent à leur caractère tendu, dur, trop concentré. Il faut appliquer légèrement sur cette zone la main gauche : elle aura un effet sédatif, dispersant.
Avec la main droite, vous cherchez la zone kyo, la zone vide, gonflée, molle. Sur cette zone vous appliquez une des techniques tonifiantes du shiatsu, c'est-à-dire une technique de pression.
L'emploi du pouce, de la paume, du coude, du genou est évidemment fonction de l'emplacement zone kyo, et de la force de la personne massée.
Le rôle des mains est toujours le même - main gauche : effet sédatif sur zone tendue, - main droite : recherche de la zone kyo correspondante et travail tonifiant de celle-ci.
La précision théorique que sous-entend un tel massage est évidemment très différente de celle de l'acupuncture et elle laisse une large place à l'intuition du praticien.

 

Cette méthode se révèle cependant très efficace et vous pouvez essayer de l'employer, par exemple, dans le cas du massage du ventre. Face à des massages trop souvent stéréotypés, il faut surtout retenir deux points de l'enseignement du shiatsu.
D'un point de vue technique, c'est l'utilisation conjointe des deux mains agissant comme deux pôles, tonifiant et dispersant.
D'un point de vue général, c'est l'utilisation de l'intuition du masseur qui doit se laisser guider par celle-ci même s'il ne connaît pas parfaitement les localisations des points d'acupuncture.