SHIATSU

 

 

 

                                                                                  

Découvrir le métier Shiatsu

Organisme de formation enregistré auprès du préfet de la Région Aquitaine n°  72 33 09018 33

 

Image

 

 

Le Spécialiste en Shiatsu utilise cette méthode manuelle d'harmonisation énergétique afin de répondre aux besoins spécifiques et individuels de clients en recherche de détente et d'harmonisation de l'ensemble des fonctions vitales ; ceci afin de restaurer un bien-être durable aux plans physique et psychique.
En effet, le Shiatsu est une pratique ancestrale d'origine japonaise, connue pour améliorer le bien-être en mobilisant le potentiel vital. La pratique des protocoles de Shiatsu d'harmonisation globale utilise essentiellement des pressions régulières, pour générer une harmonisation le long des méridiens et de leurs points. Toute l'organisation énergétique de l'être humain telle que la décrit l'énergétique traditionnelle chinoise est un des fondements de la pratique d'un professionnel de Shiatsu. 

En respectant un code éthique et déontologique précis, le Spécialiste en Shiatsu met en œuvre l'ensemble de ses compétences pour accompagner son client, en toute sécurité, dans sa recherche d'un mieux-être global (physique, mental, émotionnel).

 


SES EFFETS

Ses effets

Le Shiatsu contribue à :

  • Réduire le stress et les tensions tant physiques que psychiques
  • Stimuler et renforcer le système d’autodéfense de l’organisme
  • Équilibrer le système énergétique dans sa globalité

Le tout contribuant à améliorer l’état de la personne.


Ce qu'est le praticien en Shiatsu

              -C'est avant tout un praticien

Masser, c'est d'abord et avant tout travailler avec ses mains et laisser ses mains travailler.

Sa matière est la personne humaine à travers son corps, entièrement, complètement, globalement - même si  elle ne concerne pas, techniquement, les "parties intimes" - que ce soit sur le plan physique ou mental.

              -C'est un entrepreneur

Pratiquer, c'est monter son entreprise, seul(e) ou à plusieurs : investir, communiquer, se faire connaître, gérer les personnes, les moyens matériels et financiers, appliquer les règles de son environnement, assumer les risques...

              -Son métier est en pleine évolution

Sa place a été contestée, notamment par les professionnels de la santé, sur le plan technique, et par les "braves gens" sur le plan moral. Il doit donc trouver sans cesse sa place, prendre conscience de son métier, de son art, et du pouvoir de ses mains pour s'adapter sans cesse.

La législation européenne, plus libérale que celle de la France sur la pratique du massage et en particulier thérapeutique, finira par s'imposer et certains verrous actuels sauteront dans les prochaines années comme cela a été le cas en 2002 pour l'ostéopathie enfin reconnue. Les recommandations de l'OMS et de l'Union européenne sur les médecines alternatives vont également dans ce sens.


  • Les qualités requises

Pour masser, il faut d'abord aimer les personnes sans distinction, hommes et femmes, jeunes ou vieilles, en bonne santé ou handicapées.

             - Une compétence manuelle, aimer toucher et être touché. Ne pas hésiter de faire un stage d'initiation pour s'éprouver une première fois et demander au formateur ou à la formatrice ce qu'il en pense.

             - Une bonne constitution physique, car masser est un travail physique par définition et il faut vérifier qu'on "tiendra le coup". Le dos, très sollicité, peut en souffrir mais, si un problème de dos existant  et important peut empêcher de pratiquer ce métier, la technique et une hygiène de vie (ça s'apprend) peuvent parfaitement pallier ces problèmes de débutant.

           - Un bon équilibre mental

Vous allez entrer dans l'intimité et les émotions de votre client et celui-ci va vous confier corps et esprit. Vous allez prendre connaissance de certains de ses problèmes physiques, mentaux, sociaux...auxquels vous ne pourrez répondre qu'en partie à travers le massage. Il vous faudra faire face en vous protégeant psychologiquement alors que vous n'avez pas de formations spécifique pour cela.

             - Une écoute de l'autre et un sens relationnel

Dans la relation duale que vous allez avoir avec votre client, sans qu'il soit question pour vous de devenir psychothérapeute, il vous faudra être sans arrêt à l'écoute de celui-ci à travers tous vos sens pour répondre au mieux à ses attentes.

En même temps, il va vous falloir accueillir ce client, le mettre en confiance, le prendre en charge..., toutes actions qui demandent un grand sens relationnel.

              - Une curiosité et une capacité à se remettre en question

Le monde change, les techniques de massage évoluent comme les autres, les personnes évoluent, vous devez évoluer. Il vous faudra être curieux de tous ces changements et de vous-même pour vous adapter en permanence.

 

Que fait le praticien ?

Le "praticien Shiatsu " accueille professionnellement des personnes qui souhaitent recevoir des massages de détente et s'offrir un moment agréable, ponctuel ou régulier. Ses clients sont variés et peuvent être motivés par différents désirs ou objectifs.  

 

Comment travaille-t-il ?

Le travail avec un client commence par un temps de rencontre.

A partir du travail "d'enquête" et d'écoute, le masseur construit un protocole d'intervention, puisant dans les techniques de relaxation et de massage qu'il maîtrise.

Le masseur bien-être prodigue ses massages et moments de relaxation avec respect, délicatesse, tact, créativité et ingéniosité, dans un lieu et une atmosphère étudiés, dans des conditions d'hygiène irréprochable, en respectant ses limites personnelles et celles de sa profession. 

 

Dans quels pièges doit-il éviter de tomber ?

- Etre un bon praticien ne suffit pas lorsque l'on s'installe en cabinet libéral.

Il faut aussi connaître et maîtriser par ailleurs les qualités de l'entrepreneur : vision comptable, notions juridiques, communication, explication de son travail, capacité à faire des liens entre nos connaissances et les demandes du public. Préférez nettement l'installation en cabinets groupés ou en cabinet partagé.


  • Les qualités requises pour s'établir

Aux qualités nécessaires pour pratiquer, il vous faut posséder également toutes les qualités pour créer et faire prospérer votre petite entreprise même si vous n'en êtes que le seul employé.

              1. L'esprit entrepreneurial

Avoir envie de réussir, tenir dans les périodes difficiles, vous battre pour surnager parfois. Nous vous encourageons vivement à régler vos problèmes relationnels avant de vous lancer dans le massage bien-être et à ne pas importuner vos clients avec eux !

              2. Un sens de l'organisation et de la gestion

Même si un cabinet de massage est une très petite entreprise, il vous faut un sens de l'organisation minimum pour le gérer correctement : le cabinet doit être impeccable, vos rendez-vous à l'heure, votre comptabilité à jour, votre communication suivie...

              3. Un sens pratico-pratique

Le massage n'est pas une idéologie éthérée, la massage est dans vos propres mains, et le client est une réalité tangible.

              4. Savoir dire non.

Comme tout responsable, il faut savoir dire non quand cela est nécessaire, car il n'y aura personne pour le faire à votre place :

Dire non au client qui formule une demande à laquelle vous ne pouvez répondre (demande sexuelle, mais aussi psychologique, physique, matérielle...qui seront au-delà de vos possibilité de réponse).

Dire non à vous-même, connaître vos limites, ne pas tenter l'aventure au-delà du raisonnable.

 


 

- Ne laissez pas non plus dépérir vos connaissances... La formation continue est toujours enrichissante dans ce métier où l'on apprend tout au long de la vie. Par ailleurs, les compétences du masseur de bien-être se combinent utilement avec d'autres métiers : naturopathe, aromathérapeute, coach en développement personnel, esthétique éthique, animateur dans les métiers de la forme, relaxologue, sophrologue, etc.

 


PRINCIPAUX DEBOUCHES 

 

- Le praticien en shiatsu peut travailler en cabinet. Il est alors à son propre compte, en libéral, gérant de société ou salarié d'une société de portage. Dans certains cas, il se déplace pour proposer des interventions à domicile, dans les hôtels, en entreprises ou à l'occasion d'un événement.

- Il peut travailler en salon ou institut de massage et spas. Il est alors salarié de l'entreprise qui l'emploie.

- Dans certains cas, il peut exercer, en complément d'une première profession (infirmier, aide-soignant, éducateur spécialisé, etc.) dans un service social ou hospitalier.

 

 

 

 

 

 

 

Méridiens de la médecine chinoise, vue de face